Saison culturelle – Adaptation de la programmation [màj 12/02]

Suite aux mesures annoncées par le gouvernement et aux décisions de nos partenaires face à l’incertitude de la crise sanitaire, la Ville est contrainte d’adapter la programmation de la Saison 2020/2021.

Reports

Votre billet d’entrée initial reste valable. Si vous ne pouvez pas assister au spectacle, vous pouvez demander le remboursement auprès du service Culture. 

Spectacle prévu initialement le mercredi 6 janvier, reporté le mercredi 28 avril à 14h30 à la Maison de la Culture.

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Lulu. Sa grande sœur l’invite à la fête foraine et il a le droit de choisir le manège qu’il veut. Dans une fête foraine il y a du bruit, beaucoup de monde, on est serrés, on se bouscule… Soudain, la sœur de Lulu disparaît et il se retrouve seul, perdu au milieu de la foule et du tintamarre. Alors, plein de volonté et de détermination, il part à la recherche de sa grande sœur. Son périple le mènera, de manèges en attractions, jusqu’aux méandres du Train Fantôme, où il lui faudra surmonter sa peur… mais d’où il sortira encore plus fort.

Spectacle prévu initialement le mercredi 13 février, reporté le vendredi 16 avril à la Maison de la Culture.

Il y a 20 ans, Aimé Jacquet gagnait la coupe du monde et Léa rêvait de devenir comédienne.
Aujourd’hui, Aimé Jacquet est rentré dans l’histoire et Léa est restée sur la touche, à l’image des footballeurs remplaçants. En proie à une crise de légitimité, la jeune femme décide de s’auto-titulariser en suivant les pas du sélectionneur de l’équipe de France. Le banc de touche est la salle d’attente des incertains, des timides, des maladroits, des sensibles, des trop sensibles, des douteux, des précaires, des suiveurs, des rêveurs… Un sas de sécurité pour toute personne encline aux doutes et à la peur de l’échec.

Le syndrome du banc de touche est une déclaration d’amour à “la lose” et à tous ces moments de doute qui nous poussent chaque jour à devenir la personne qu’on devrait être.

Spectacle prévu initialement le dimanche 31 janvier, est remplacé par “Pan-Pot ou modérément chantant”, le jeudi 16 septembre 2021 au Firmament.

“Pan-Pot ou modérément chantant”, par le collectif Petit Travers (avec trois jongleurs et une pianiste), est un somptueux ballet de balles qui a révolutionné le paysage du jonglage. Il explore les liens intimes qui unissent l’écriture du jonglage et la composition musicale d’un répertoire allant de Bach à Beethoven.
Avec malice et élégance, un peu mimes et parfois clowns, les trois interprètes dessinent des lignes blanches en contraste avec le rideau noir dans une profusion à peine croyable, jusqu’au chaos. Pan-Pot est une symphonie pour jonglage d’une si rare beauté qu’on en ressort des notes plein les yeux et le souffle coupé.

You & I : la compagnie de cirque australienne Casus Circus a malheureusement dû annuler sa tournée en Europe, en raison des contraintes de déplacements internationaux liés à la crise sanitaire.

Spectacle prévu initialement le jeudi 4 février, reporté le mardi 8 juin 2021 au Firmament.

“J’ai écrit une opérette, une chose comique, parce que je pense que le rire, même dans les situations les plus tragiques, est un élément revivifiant. On peut rire jusqu’à la dernière minute”. Le 21 octobre 1943, Germaine Tillion est déportée à Ravensbrück pour faits de résistance. Avec ses camarades et alors qu’il est interdit d’écrire, Germaine Tillion, cachée, rédige Une opérette à  Ravensbrück (le Verfügbar aux enfers). Une opérette – revue qui met en scène la conférence d’un naturaliste décrivant “l’espèce” particulière des déportées nommées “Verfügbar”. Ces  déportées, qui refusent de participer à l’effort de guerre nazi, sont assignées aux travaux les plus pénibles du camp. Face à ce conférencier, dont elles sont l’objet d’étude, les prisonnières chantent, dansent pour résister et redonner vie à leur corps et à leur âme.

Spectacle prévu initialement le samedi 13 février, reporté le samedi 24 avril au Firmament.

Décoiffante et décoiffée, rebelle et blonde, dans son N°5, l’humoriste sort sa griffe : sketchs, tubes, rythme, impro…

“C’est mon 5ème spectacle, le temps passe trop vite. Rendez-vous compte, quand j’ai commencé l’Empiafée, Chirac était Président de la République. En 5 spectacles j’ai connu 4 présidents, le grand, le petit, le gros et le jeune.” (Christelle Chollet)

“Attention je peux vous faire un merdley des années 80. Comme son nom l’indique c’est un Medley mais uniquement avec des chansons de merde.” (Christelle Chollet)

Spectacle prévu initialement le 6 mars 2021, reporté le samedi 1er juin 2021 à la Maison de la Culture.

Un studio d’enregistrement reconstitué. Un espace confortable et tranquille, un Revox, un piano, une guitare et d’autres objets plus insolites.
Un lieu tout à la fois intime et collectif. Quelques notes retentissent.“Mais où sont passées les lumières qui nous guidaient ?” À l’origine de ce projet, il y a la découverte d’un talent à part dans le monde de la chanson française. Un artiste inclassable et déroutant qui préfère le travail en solitaire, loin du public et des médias et qui ne s’est jamais produit sur scène : Gérard Manset. Vient alors un désir, une folie : partager cette musique, sans faire un concert, avec les outils du théâtre. Léopoldine Hummel, révélation récente de la scène chanson, et Maxime Kerzanet s’emparent de cet univers énigmatique sous le regard de Chloé Brugnon.

Entre musique et théâtre apparaît alors un dialogue tendre et exubérant, un voyage poétique qui met à jour nos beautés et nos failles et nous invite à entrer dans le rêve.

Spectacle prévu initialement le mardi 16 mars 2021, reporté en mars 2022 (date à définir) au Firmament.

Comme une sorte de funambule, Lynda Lemay danse habilement sur le fil qui sépare le théâtre et le tour de chant, la féérie et l’horreur, la beauté humaine et la laideur…

Le spectacle, truffé d’une majorité de chansons nouvelles, surprend par son audace. Dans son décor rappelant le conte merveilleux, piano, guitares, saxophone et accordéon se mélangent harmonieusement autour des textes toujours aussi incisifs et ciselés de l’artiste. Fidèle à son style particulier, Lynda se surpasse à tous les niveaux, elle qui connaît la célébrité grâce au don qu’elle a de savoir divertir tout en secouant les cœurs et les idées. Avec la complicité de musiciens émérites, l’auteure-compositrice-interprète sait encore une fois et mieux que jamais émouvoir et faire éclater de rire. Dans le conte de fous, elle est la reine des “dédramaturges”. Nul ne sait mieux qu’elle ouvrir la voix, tendre les mots et caresser les âmes.

Spectacle prévu initialement le jeudi 25 mars 2021, reporté en jeudi 18 novembre 2021 à la Maison de la Culture.

Une ribambelle de mandolines qui mettent en musique la beauté des choses et un chimiste multi-instrumentiste adepte des expérimentations : vous voilà déjà plongés dans l’univers décalé de l’OVNI français Féloche.
Il revisite son répertoire (Silbo, Darwin avait raison…) et n’hésite pas à inviter à sa table Bourvil ou Léo Ferré pour un grand festin musical unique et jubilatoire !
Féloche, avec sa sincérité à fleur de peau, sa voix unique et ses mandolines sautillantes, gagne le coeur du public dès les premières secondes du concert. On sort énergisé de ce concert, avec un long sourire dessiné sur le visage. Un concert qu’on n’oublie pas.

Annulations

Toutes les places achetées seront remboursées sur présentation de vos billets et d’un RIB jusqu’au 31 mars 2021.
  • Presque égal à, prévu le jeudi 21 janvier 2021
  • Gnou (jeune public), prévu le mercredi 27 janvier 2021
  • Escargot (jeune public), prévu le mercredi 3 mars 2021
  • Sublime Arias, prévu le vendredi 5 mars 2021
  • Le monde entier est une farce, et l’homme est né bouffon, prévu le jeudi 11 mars 2021
  • Papa sur la lune (jeune public), prévu le mercredi 31 mars 2021
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×